M a n u e l   d e   p r é l è v e m e n t

 

2014-Logo CHT signature électroniqueLogo_GHAM_2015

 

 

Ú

 

 

 

Accueil

Nouveautés

Généralités - Bonnes pratiques

Prélèvements de Microbiologie

Liste des examens et Conditions

Nutrition
CLAN

 

 

 

 

 

 

 

 

> Services cliniques > Prélèvements (page mise à jour le 23 novembre 2020)

Bonnes pratiques de prélèvement – LE FILM !!

Prélèvements sanguins : quelques recommandations importantes

è   Coller les étiquettes au lit du patient (en vérifiant son identité)

è   Ponction veineuse franche, loin de toute perfusion

è   Eviter l'hémolyse (pas de prélèvement sur cathéter, garrot au maximum 1 minute et pas trop serré)

è   Respecter l'ordre de prélèvement et les volumes

è   Bien remplir (en général >90%, acceptable au-dessus de 80%), même les tubes secs

è   Ne JAMAIS "compléter" un tube mal rempli par un autre !!!

è   Bien homogénéiser (5 à 8 retournements) les tubes dès le prélèvement (sans les agiter), même les tubes secs

è   Respecter les conditions particulières (transport, jeûne, horaire, ...)

è   Remplir correctement et complètement la feuille de prescription des analyses (renseignements cliniques obligatoires,...)

 

Transport - pneumatique

Les tubes :  codes couleurs

Ordre de prélèvement

Non-conformités

Prélever moins de tubes...

 

Autres prélèvements

 

Guide des prélèvements de bactériologie

Anatomo-pathologie

Urines

Selles

 

 

Transport

L’ensemble de ces exigences est décrit de façon détaillée dans des procédures tenues à jour et transmises au cadre de chaque service de soins :

  Glisser les tubes identifiés dans la pochette et fermer la glissière

  Insérer la ou les feuilles de prescription dans la poche « kangourou »

  Séparer les bilans urgents : SACHETS ROUGES

 

Utilisation du pneumatique : voir mode d'emploi devant les stations

è    Ne pas utiliser pour les tests fonctionnels plaquettaires

è    Si un tube sec (dosage de LDH ou ALAT) est mal rempli, faire porter par coursier (risque d'hémolyse)

Ù  haut de page

 

Codes couleur des tubes : qu'y a-t-il dans les tubes pour prélèvement sanguin ?

 

Le cercle indique la couleur du bouchon

    Tube de purge (bouchon translucide) (doit précéder tout prélèvement de coagulation s'il n'y a pas d'hémoculture)

I   CTAD (bouchon bleu - collerette jaune) pour la plupart des tests de la coagulation

I   Citrate de sodium (collerette noire) pour les tests d'aggrégation plaquettaire (collerette orange) pour les tubes pédiatriques cf. photo

I   Tube sec à billes (bouchon rouge et noir) pour la biochimie (sauf quelques exceptions) et certaines sérologies

    Tube sec à gel (bouchon ocre) pour la sérologie

    Tube sec (bouchon rouge) avec gel pour l'immunologie

    Héparinate de lithium (bouchon vert) pour troponine, pro-BNP, caryotype standard

    EDTA K2 (bouchon violet) pour les NFS, les groupages sanguins, l'hémoglobine A1c, l'ammoniémie, la biologie moléculaire en hématologie

    EDTA K3 avec gel (bouchon mauve) pour la biologie moléculaire en microbiologie

    aprotinine (bouchon rose) inhibiteur de protéases pour des dosages particuliers de protéines

    ACD (bouchon jaune) (acid citrate dextrose) améliore la viabilité des globules rouges pour des analyses particulières

    Fluorure de sodium (bouchon gris) pour l'acétone ou le dosage du glucose (si l'analyse ne se fait pas dans les 2 heures après le prélèvement)

    Héparinate de sodium (bouchon bleu roi) pour les oligo-éléments

ser    Seringue à gaz du sang

µhep Microtube hépariné

Ù  haut de page


 

Ordre de prélèvement (sang)

 

Nature du tube

Hémoculture ou tube de purge

CTAD

citrate

 

sec

 

 

hépariné

 

EDTA

Couleur de bouchon

translucide

bleu

rouge/noir

à billes

ocre

à gel

rouge

à gel

vert

violet

mauve

jaune

blanc

orange

noir

Utilisation la plus fréquente

purge obligatoire si coagulation

coagulation

coag (micro)

pédiatrique

agrégation

immuno-biochimie

sérologie

immuno- hématologie

chimie

NFS, HbA1c

Biologie moléculaire hémato

Biologie moléculaire

microbio

 







 

 

                     

Des explications :

 

 

1.  hémoculture

éviter au mieux la contamination par les bactéries de la peau

2.  un tube de purge

éviter la contamination avec des facteurs tissulaires (interférences nombreuses avec la coagulation)

Ce tube est inutile s'il y a eu un prélèvement d'hémoculture ou s'il n'y a pas de coagulation

3.  les tubes pour étude de la coagulation I ou I

éviter la contamination par les tubes avec anticoagulant ou avec activateur de coagulation
(jamais de tube sec, hépariné, EDTA ou fluoré avant le tube de coagulation !!! )

4.  les tubes secs à gel £ ou à billes

entre ces types de  tubes (4, 5, 6 et 7),
les interversions ne sont pas dangereuses,
mais il faut préférer l'ordre indiqué

5. les tubes héparinés

6.  les tubes EDTA

7.  les tubes spéciaux (aprotinine) (ACD)

8.  les tubes fluorés

l'anticoagulant est ici un inhibiteur enzymatique puissant, qui fausserait tout le reste

9. tube thrombine (orange)

si un tel tube est nécessaire, le prélever toujours en dernier

Référence : Echantillons biologiques - édité par les Collèges de bactériologie, virologie et hygiène, de biochimie et d'hématologie des hôpitaux
Recommandations du CLSI (Clinical and Laboratory Standards Institute - déc 2003)

Un site infirmier (Soins-infirmiers.com) auquel vous pouvez accéder sur Internet vous donne le même type d'infos et bien d'autres

Ù  haut de page

 

Prélèvements pour anatomo-pathologie

Le mode opératoire suivant est disponible : ACP-MO-RA03 - Conditionnement et acheminement des prélèvements au service d'anapath.doc

Ù  haut de page

 

Prélèvements d'urine

è   ECBU

Prélever sur tube à bouchon vert. Voir protocole

è   Chimie

Prélever sur tube à fond rond, sans poudre au fond et à bouchon beige

 

Préparer le matériel :

·         recueil des urines de 24h ou échantillon

·         canule de transfert et tube adapté ( vert en bactériologie et beige en chimie)

Noter la diurèse sur la feuille de prescription

Homogénéiser les urines

     Transférer les urines selon les schémas ci-dessous

 

 

      Capture 2          Capture 1          Capture 4           Capture 3

 

Refermer le récipient de recueil et éliminer le matériel souillé selon les procédures d'hygiène en vigueur

 

Agiter le tube par retournements successifs

 

 

A partir d'un pot avec canule de transfert intégrée : placer le tube dans l'orifice de prélèvement jusqu'à perforation du bouchon par l'aiguille. Le remplissage est automatique.

 

A partir d'un pot ordinaire en positionnant l'embout de la canule dans l'urine                   

 
        

 

 

                                                                                                                      

                                                                       

 

                              

 

 

 

Miction

  Prélever dans les conditions spécifiques indiquées sur le tableau (réveil, fin de poste,...)

  ne pas cocher "diurèse des 24 heures" sur la feuille de prescription

Urines des 24 heures

 

  Au lever (par exemple), jeter les 1ères urines et noter l'heure : c'est le point de départ du recueil des 24H

  Recueillir dans un ou plusieurs récipients les urines du jour et de la nuit jusqu'à l'heure notée la veille

  Si recueil sur 2-3 pots, mélanger ensemble les urines avant de prélever un échantillon

  Prélever un échantillon dans un tube à bouchon beige avec une canule de transfert

  Noter le volume total des urines sur la feuille de prescription

è  Pour certaines analyses (voir liste des analyses), il faut demander un flacon spécialement préparé au laboratoire (avec HCl, ...) : dans ce cas, ne pas utiliser les tubes beiges

è  Certaines analyses (voir liste des analyses) peuvent se pratiquer sur quelques heures : noter le volume et le temps de recueil

Ù  haut de page

 

Prélèvements de selles

Ù  haut de page

 

Les non-conformités

  Attention aux conditions spécifiques de prélèvement indiquées sur les feuilles de prescriptions ou sur le guide. Un non respect génère automatiquement une non conformité et l’obligation d’un autre prélèvement (toujours en hématologie, souvent en biochimie)

  Aucun prélèvement non identifié n’est accepté par le laboratoire

  Tout prélèvement doit être accompagné d’une feuille de prescription renseignée sur l’identité du préleveur, l’heure, les traitements y compris les tubes reprélevés pour cause de non conformité

Ù  haut de page

 

Prélever moins de tubes pour les patients difficiles...

  Le tableau suivant vous guide pour regrouper des analyses d'hématologie dans le cas de patients difficiles à prélever :

 

Hématologie - cytologie

Numération / formule

 

 

Réticulocytes

1 tube EDTA

 

Cytologie des globules rouges

 

Hémostase

TP - TCA - F1 - HST - PDF - FST - DDI

1 tube CTAD

Hémostase spécialisée

De 1 à 4 facteurs de coagulation

1 tube CTAD

 

Facteur XIII

1 tube CTAD

 

Autres analyses : de 1 à 3 demandes

1 tube CTAD

 

Autres analyses : de 3 à 5 demandes

2 tubes CTAD

 

Autres analyses : au-delà de 5 demandes

3 tubes CTAD

Immunologie

Diverses protéines - IEP - MNI - RSTR

1 tube sec

 

Anticorps différents : de 1 à 3 demandes

1 grand tube sec

 

Anticorps différents : de 3 à 5 demandes

2 grands tubes secs

 

Anticorps différents : au-delà de 5 demandes

3 grands tubes secs

 

Autres demandes : de 1 à 3 demandes

1 grand tube sec

 

C 100 (transport sur glace)

1 tube sec

 

cryoglobuline (transport à 37°C)

1 tube sec

Allergie

Allergènes courants

1 grand tube sec

 

Allergènes spécifiques

+ 1 ou 2 tubes secs

Histocompatibilité

F5L - FAC2 - MTHFR

1 tube EDTA 7 mL

Ù  haut de page