Scintigraphie myocardique

Définition

C'est un examen durant lequel un produit faiblement radioactif (appelé médicament radio pharmaceutique) est utilisé pour réaliser des images, d'où le nom de médecine nucléaire. Ces images scintigraphiques sont utiles à votre médecin pour explorer votre cœur, compléter son diagnostic et ainsi mieux vous soigner.

Si vous êtes enceinte, si vous avez un retard de règles ou si vous allaitez, signalez-le au personnel avant l’injection. En effet, l’examen ne peut pas être réalisé en cas de grossesse et l’allaitement est à interrompre pendant 24 heures.

Déroulement de l'examen

Il se déroule en 3 parties :

  • Epreuve d’effort sur bicyclette : réalisée avec le cardiologue dans le service de médecine nucléaire. Si vous ne pouvez pas pédaler, vous aurez un test à la Persantine®, médicament permettant dans certaines circonstances, de remplacer l’effort. Puis le radio pharmaceutique est injecté dans une veine du bras. Cette partie dure 20 à 30 minutes.
  • Puis quelques minutes plus tard, la 1ère série d’images scintigraphiques est réalisée, d’une durée de 20 minutes.
  • Après 2 à 3 heures de repos, pendant lesquelles vous pouvez sortir (avec accord du cardiologue) et déjeuner, vous avez une nouvelle injection de produit radioactif. Après 15 minutes, vous avez votre 2nde série d’images, d’une durée de 20 minutes.

Les objets métalliques (bijoux, clés,…) qui peuvent modifier la qualité des images, sont retirés. Pendant la réalisation des images, vous devez rester immobile, en position allongée, sur le ventre. L'appareil utilisé s’appelle une gamma-caméra. Il va tourner autour de votre thorax, afin de bien explorer votre cœur. Vous n'avez pas à entrer dans un tunnel.

Surveillance et précautions particulières

Les risques sont ceux de l’épreuve d’effort ou du test à la Persantine®

Concernant la scintigraphie, le rayonnement reçu est faible, inférieur à celui d’un scanner, il n'augmente pas avec le nombre de clichés et le médicament radio pharmaceutique ne provoque pas d'allergie.

L’examen n’est pas douloureux, vous ne sentez que la piqûre de l'aiguille, comme lors d'une prise de sang. Le radio pharmaceutique injecté est indolore et ne provoque pas de réaction néfaste.

Après l’examen : Il est nécessaire de boire régulièrement tout au long de la journée et d’uriner fréquemment.

Résultat

A la fin de la scintigraphie, vous pouvez voir le médecin nucléaire.

Les images et le compte-rendu seront adressés au cardiologue qui a prescrit la scintigraphie.

Le personnel du service est à votre disposition pour répondre à vos questions.